Un groupe de jeunes en mouvement

Vivre pour la 1ère fois la présence de Dieu
avril 3, 2019
La prière et la lecture de la Bible (1)
mai 8, 2019

Un groupe de jeunes en mouvement

Un groupe de jeunes en mouvement

Voici comment un simple groupe de Jeunes de Marseille a remporté des victoires après une sortie d’évangélisation. Tout a commencé par un désir de plusieurs au sein du groupe de sortir de leur zone de confort, des quatre murs de l’Eglise. Il a fallu transmettre l’envie de se lancer à tout le monde, donc on a pris une période, pour que nos jeunes soient remplis du feu de l’Esprit.

Dans une courte série de messages ayant comme focus « vous recevrez une puissance quand le Saint-Esprit viendra sur vous » ( voir Actes 1:8 ), on a réfléchi sur ce mot « Dunamis » – en français « puissance » – terme qui est utilisé dans le Nouveau Testament à chaque fois qu’on parle de miracles, prodiges, puissance et toutes actions de l’Esprit ; On aspirait à vivre ces choses, et nous voulions nous approprier ce mot…

Ceci a été le point de départ ; c’est ce qui a fait la différence dans toute l’expérience, parce que la réalisation du projet n’a été que la mise en place de nos capacités avec nos simples moyens.

Le défi était de rejoindre le plus grand nombre de gens ; Jésus attirait les foules à Lui et enseignait ; donc la question est : comment pouvons-nous aujourd’hui attirer des foules pour leur annoncer la Bonne Nouvelle ? Qu’est-ce qui est attrayant pour des passants d’une rue ou d’une place ? – la masse, un nom, la surprise, la musique, le spectacle ?

C’est ce que on a cherché de mettre en place : habillés d’un même T-shirt avec notre logo « Dunamis » sur le dos et une belle croix noire sur le devant, on marquait notre identité ; nous étions unis et bien identifiables. On a créé un effet de surprise avec un flash mob qui a ouvert la série de sketches, mimes, danses et chants intercalés par de petits témoignages de vies changées et courts messages.

Sur les côtés, il y avait des équipes fixes de jeunes deux par deux et d’autres mobiles, qui distribuaient de la littérature chrétienne ainsi que nos flyers pour le week-end d’évangélisation dans l’Eglise la semaine d’après ; ces équipes avaient le contact direct avec les gens et pouvaient leur parler plus intimement.

Ceux qui étaient près de la table avec boissons chaudes et biscuits pouvaient aussi bien discuter. Ceux qui avaient envie d’un goûter sympa et surtout gratuit étaient ravis. En dernier, mais c’étaient peut-être les plus importants, il y avait une petite équipe discrète qui restait à l’écart avec la seule tâche de combattre dans l’intercession.

Des combats, il y en avait. Un vieil homme satanique que toutes les églises marseillaises connaissent cherchait à nous troubler mais nous savions que l’ignorer était la meilleure façon de le rendre inoffensif. Pendant notre programme, une manifestation maghrébine a défilé là où nous étions mais Dieu avait tout prévu ; la parade est passée vite en nous laissant sur place beaucoup plus de gens à évangéliser.

Nous le savions, avant de partir le Seigneur nous a parlé clairement en prière en nous encourageant à aller avec nos forces parce qu’Il nous précédait !

On était aussi inquiets que la police arrive et nous fasse tout arrêter parce que on se servait d’enceinte et micros sans avoir demandé aucune autorisation au préalable ; les policiers sont effectivement venus et se sont arrêtés avec certains d’entre nous et ils se sont laissés évangéliser en acceptant, à la fin de leur service, de prendre une Bible.

On s’est déplacé dans deux endroits centraux de la ville et on a pu avoir beaucoup de rencontres significatives, certains d’entre eux sont venus à l’Eglise au week-end spécial d’évangélisation, ensuite la semaine d’après et continuent toujours à venir.

Une jeune fille s’est arrêtée pendant son shopping et, touchée, a voulu qu’on prie pour elle ; et se retrouvant en larmes a dit avoir ressenti une énergie surnaturelle en elle. Une dame ( soi-disant voyante ) a proclamé le Nom de Jésus et aujourd’hui elle est suivie par l’Eglise où elle vient régulièrement.

Dieu avait déjà tout préparé. Nous ne le savions pas, mais parmi les passants il y avait aussi un journaliste qui a appelé notre pasteur, en ce moment-là en Martinique, en lui demandant « c’est qui ces ‘Dunamis’ ? » Le lundi, un petit article apparaissait sur La Provence ayant comme titre « Des jeunes puissamment inspirés »

On croit que si nous nous disposons vraiment pour le Seigneur, Il nous prendra au sérieux et Il Se servira de nous pour faire de plus grandes choses que ce que nous pouvons imaginer !

Tu penses toujours que ce n’est pas facile d’évangéliser en Belgique ou dans d’autres pays ?

Il ne faut pas se renfermer dans des schémas préfixés, pensez en grand, sans aucune prétention mais avec ambition ! Dieu veut voir jeunes et adultes qui ne se contentent pas de regarder à leurs propres intérêts, mais Il veut voir des serviteurs ambitieux pour la Gloire de Son Nom.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, par Ton Esprit, donne-nous la sagesse de relever nos yeux de notre propre besoin pour faire face à ceux des âmes perdues. Amen

_Tiré du livre « Stand Up » de Alain Mustacchi_Disponible sur

╰▶ https://www.viensetvois.fr/307_alain-mustacchi

 D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour et sur : http://jeunessechretienne.net/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *