La prière et la lecture de la Bible (1)

Un groupe de jeunes en mouvement
avril 17, 2019
La prière et la lecture de la Bible (2)
mai 22, 2019

La prière et la lecture de la Bible (1)

La prière et la lecture de la Bible (1)

Un homme a dit un jour dans sa prière : « Je ne te demande rien de plus que ce que tu peux me donner, mais je ne te demande rien de moins. »

Et toi, que demandes-tu au Seigneur ?

Il y a des années, j’ai eu un entretien avec un jeune en souffrance. C’est toujours difficile d’aborder les problèmes des autres… Je finis par me lancer dans un enchainement de deux petites questions. Ce jeune souffrait énormément, et je lui demandais : « Est-ce que tu lis la Bible ? », il me répondit : « non, jamais ». Puis la seconde fut tout aussi basique : « Est-ce que tu pries ? », et la réponse tombe aussitôt : « non jamais ». Il était en train de toucher le fond, et il était entré dans une forme de paralysie spirituelle. Par moment, on aimerait qu’un grand homme de Dieu vienne, nous impose les mains, pour que la souffrance s’en aille, que l’échec recule… mais nous en oublions l’essentiel, qui est la communion avec le Maître entretenue par la lecture et la prière.

C’est très jeune que je vis de mes yeux la puissance de la prière. Vers l’âge de 10 ans, j’étais asthmatique, mes crises étaient fréquentes et pouvaient arriver en pleine nuit. C’est à cette période que ma mère se convertit. Au cœur de mes crises, elle venait en pleine nuit, et il se passait un truc : elle mettait sa main sur mon épaule avec tout l’amour dont une maman peut faire preuve, puis elle parlait tout doucement. Au début, je ne comprenais pas, puis j’ai compris qu’elle priait pour que Jésus me guérisse. C’est ce qui se passa. Je ne fis plus aucune crise. C’était énorme pour moi… Le Seigneur est à notre écoute et j’en eu la preuve du haut de mes 10 ans…

A 16 ans, ma foi subit les premiers assauts du découragement, les premiers moments de faiblesse. Je me suis retrouvé chez Mickaël, un de mes témoins de mariage. Il me surprend par sa solidité spirituelle. En effet, il est quasiment le seul jeune de son Eglise, et pourtant il tient bon. Tous les jours il lit sa Bible. Il m’a surpris par sa discipline, lui qui était pourtant si jeune. On pouvait dire que la solidité n’avait pas attendu les années. Alors que je lui partageais mes difficultés, il me propose de prier ; j’accepte avec joie. Alors je prie, et je tiens à peu près 20 secondes dans ma prière et clôture par un amen de circonstance.

Il me regarde soudain, en disant : « C’est tout ? ». Ce jour-là, j’ai pris une claque… je comprenais que sa solidité ne lui venait ni de sa famille, ni de son savoir, ni de son intelligence, mais de sa vie de prière et de sa discipline de lecture de la Bible. En effet, alors que nous devions sortir pour vaquer à nos occupations, il me dit soudain : « Attends, je n’ai pas lu ma Bible ce matin, j’ai promis à Dieu de lire un chapitre par jour tous les jours. » Et c’est ce qu’il fit. En temps de difficulté, ce même gars était capable de m’appeler tous les matins à 6h00 pour m’encourager et prier avec moi… et on lisait la Bible par téléphone… sa solidité fut contagieuse, et je découvris la joie de lire la Bible moi aussi.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, donne-moi chaque jour, la sagesse de prévoir un temps pour la lecture de la Bible ainsi que pour la prière. Amen

 

_Tiré du livre « Stand Up » de Alain Mustacchi_Disponible sur

╰▶ https://www.viensetvois.fr/307_alain-mustacchi

 D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour et sur : http://jeunessechretienne.net/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *