Face à la pression (1)

La Sainteté
juillet 3, 2019
Face à la pression (2)
juillet 31, 2019

Face à la pression (1)

Face à la pression (1)

Le roseau plie mais ne rompt pas. Et moi ? Comment je réagis face aux tensions ou pressions de l’extérieur ? J’ai expérimenté à mes dépends une des significations de ce mot. En effet, lors de ma première colonie de vacances en tant que moniteur, nous avons eu la bonne idée de traverser une rivière. Tout à coup, nous nous sommes rendus compte qu’un fil de clôture à vache surplombait le passage au-dessus de l’eau. Bien que faisant des études de sciences, je décidai de saisir ce fil électrique en protégeant ma main avec mon t-shirt mouillé… l’hydrocution a été terrible. La leçon était simple, étant moi-même mouillé, ayant les pieds dans l’eau, mon corps possédait à cet instant une résistance très faible… le courant qui me traversa fut terrible, mais grâce à Dieu, je suis toujours là… ! Il en va de même dans la vie chrétienne. Certains sont dans le péché jusqu’aux genoux, et ne réalisent pas qu’ils peuvent se faire électrocuter s’ils ne veillent pas, et risquer de tout perdre. La vie bouge, me fait bouger, me secoue, et me secouera encore. Par définition, dans la vie on ne maîtrise pas toujours tout. C’est exactement l‘expérience de l’apôtre Paul.

Dans 2 Corinthiens, il dit : « Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair… Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi, et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. » 2 Corinthiens 12 :7-10

            Il est nécessaire de développer une résistance à l’épreuve, à la tentation, à la déception, et même à la défaite. En effet, trop de personnes en arrivent à tout abandonner par suite d’un échec. Combien de fois ai-je entendu : « je ne trouve pas de travail, j’en peux plus… », ou alors : « Dieu m’a déjà relevé une fois, cette fois c’est trop tard, je n’ai plus la force… .»

C’est justement dans ces moments que j’ai besoin de proclamer : « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ! »

Résonance

Le pont de TACOMA, s’est écroulé par suite de vibrations dues au vent ; ( phénomène physique de la résonance ). Il y a ici une leçon de grande importance pour nos vies : nous pouvons avoir dans nos vies, une zone de fragilité, une fréquence de résonance particulière qui peut nous faire tout perdre. Pour Samson, ce furent « les femmes » et pour Pierre, ce fut « l’orgueil »

Peu importe, il n’y a pas de fatalité, il nous faut résister. Paul le dit lui-même dans 2 Corinthiens : « Et pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations… . » 2 Corinthiens. 12:7a

Il peut y avoir un effet formatif au travers d’une épreuve mais ce, pas systématiquement. Lorsque nous sommes malades, Dieu ne dit pas : « super, je vais lui apprendre une bonne leçon… . »

Néanmoins, l’épreuve forme, reforme et permet parfois de remonter sur le tour du divin potier afin qu’Il continue Son processus de transformation.

En effet, l’épreuve peut être vectrice de transformation, d’affermissement dans nos vies.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je me remets entre Tes mains avec toutes les pressions que je subis. Donne-moi toujours la force de tenir ferme. Que l’Amour que Tu m’as témoigné me remplisse et soit plus fort que le rejet. Amen

Tiré du livre « Stand Up » de Alain Mustacchi_Disponible sur

https://www.viensetvois.fr/307_alain-mustacchi

D’autres pensées bibliques à lire sur

http://jeunessechretienne.net/pensees-bibliques/ et sur

www.Viechretienne.net/pensee-du-jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *